BAIGNOIRE DE JEANNE ROUSSEAU

Retrouvez la page Facebook pour suivre les actualités :
https://www.facebook.com/La-baignoire-de-Jeanne-Rousseau-1576838392562781

See video

Commentaires

Une autre expérience ...

Pour commencer il ne faut pas perdre de vue que cette démarche  de tester la baignoire s'inscrivait dans un travail global sur plusieurs plans et plusieurs étapes.

Les deux étapes précédentes avaient été

1/ce week end : un passage à la machine à laver du mental 2 jours immergée dans "le travail" de Byron Katie dont je suis sortie avec un mental fracassé (ça compte pour la suite)

2/l'heure qui a précédé le bain avec toi et le référentiel.Je ne connaissais pas cela et je me suis laissée emporter par tout ce que disaient les cartes.
Et cela correspondait exactement à ce qui était ressorti de mon travail ce week end sur plusieurs aspects.

On peut rajouter à cela que depuis quelques mois je remercie l'eau à chaque fois que je m'en sers (douche lavage des dents boisson.. ), et que sur la route pour venir à Montluçon, je me suis mise avec l'eau (il pleuvait ça tombait bien).


Donc le bain:

Je me suis sentie chez moi tout de suite, tout de suite complètement "là".
J'ai été surprise de comprendre intimement qu'il y avait juste à laisser faire, juste à faire confiance.
La gratitude m'a accompagnée alors et j'ai demandé  à mes blessures physiques de se laisser traverser par l'eau.
Sur le moment, il ne s'est pas passé autre chose de palpable.
En rentrant à Lyon, j'étais complètement anéantie physiquement mal partout nausées malêtre général.
Je me suis couchée et ce matin, tout était différent : une clarté intérieure, corporelle, comme après un violent orage.
Plus de douleur dans le dos, plus aucune douleur, plus de malaise vagal et un calme intérieur que je n'avais pas rencontré depuis longtemps.
Difficile avec des mots de décrire cette compréhension intérieure.
Il me suffit de fermer les yeux pour recontacter le rythme de l'eau dans la baignoire et je sens que mon corps est encore à ce rythme.

La douleur au dos est revenue progressivement dans la journée mais elle est maintenant teintée de 2 sensations :
"j'ai mal" est-ce vrai? ......... que se passe -t-il quand je crois à cette pensée?... mon corps est -il moi? (retour sur le travail de Byron Katie )
cette douleur est comme un grain de sel que l'on aurait mis dans l'eau ; un gros grain de sel qui se dissout lentement.
Voilà pour l'instant ce qui se passe ; je vais laisser passer du temps pour voir la suite.

Merci

Un ressenti écrit

Retour d'expérience de Michel Gard suite à son bain de mars

L'expérience de l'eau s'est révélée fort intéressante. Les effets sont assez difficiles à nommer et à définir, car ils touchent à tellement de choses de la globalité de mon être que les mots seront trop grossiers sauf si la poétique les exprime.
Après les effets très lessivant, la nuit fût particulière; je ressent qu'en moi, des énergies différentes ont pris place, ce ressenti est situé dans l'impalpable; mais néanmoins une chose est assez parlante, c'est l'approche du vivant, qui il me semble, change; comme si la vie me parlait... plus finement.
Pardonne moi Loïc mais je ne m'étendrais pas plus sur ces ressentis, car je sais par expérience, que définir et nommer, c'est saisir avec le mental, alors que ces choses là doivent absolument rester dans la dimension du sacrée, ce mot corrobore d'ailleurs très bien l'expérience de ce bain.
Une chose est indéniable, la baignoire est un fabuleux outil d'ouverture et d'élévation de conscience.
J'espère que ton salon s'est bien déroulé, à l'occasion d'une manifestation nous rencontrerons nous j'espère, où lors d'une autre visite chez toi, à moins que d'ici là nous ayons notre baignoire que l'on t'inviterais à essayer...
Dans tous les cas nous te tenons au courant et j'aimerais beaucoup que nous restions en contact pour vivre l'avancement de cette fabuleuse aventure!
Nous sommes de tout cœur avec toi.
Sincère amitié.

Expériences de bains

Après une dizaine de personnes passées dans le bain, de 12 à 60 ans, de 20 à 90kg, de 11° à 27°, de 3min à 27min, au lever du soleil, le matin ou dans l'après-midi, à des phases de pleine lune ou lune décroissante, voici quelques constatations.

Il semble que les influences cosmiques soient des aspects particulièrement bien captés par l'eau dans cette dynamique de double vortex inversés et que la prise en considération de cela, ainsi que des autres forces invisibles pouvant interagir au moment du bain, soit des paramètres d'importances dans l'état d'esprit nécessaire pour aborder l'expérience du bain. Et ce précisément aussi juste au moment d’avant l’entrée dans le bain, ainsi que l’état d’esprit pendant le bain.

Il parait assez clair que la sensibilité propre des personnes, et peut-être la relation qu’elles entretiennent avec l’eau, est une caractéristique déterminante dans le timing nécessaire pour avoir une action plus ou moins puissante sur l’organisme. Et il est évident que toutes les personnes ne réagissent pas du tout de la même manière à la température de l’eau, aux dynamiques de l’eau, aux dynamiques tourbillonnaires et aux adjonctions à l’eau, comme l’améthyste. Chacun ayant également son propre niveau de perception de ressenti lors du bain et après le bain. De ce fait, il est vraiment important d’être à l’écoute de chaque personne et de ce qui se joue à ce moment-là.

Les combinaisons avec d’autres options, minéraux, plantes, huiles essentielles … semblent être des voies très intéressantes d’approfondissement, car l’eau dans ces dynamiques devient très réceptrice à l’imprégnation de l’information vibratoire des supports et le niveau de transmission de ces informations semble entrer plus en globalité dans l’Être et plus en profondeur lors du bain. Reste à trouver les équilibres qui conviennent, les quantités et mettre cela en adéquation avec les personnes. Plus complexe à mettre en application lors de bains multiples qui se suivent évidement…

mise en service

72 c'est le nombre de tours / minutes choisi par Jeanne Rousseau pour la vitesse de rotation des pales de sa baignoire hydrospire à double vortex inversés. Ce nombre aussi calculé en rapport aux 25920 années nécessaires à la Terre pour effectuer le tour complet de son axe de rotation, la précession des équinoxes.
Température préconisée des bains, entre 4 et 18°, en ce moment l'eau est environ à 12° dedans !...
Cet exemplaire original de la baignoire de Jeanne Rousseau est arrivé à Montluçon courant 2015 et vient d'être remis en service. Un thermoplongeur permettra bientôt de chauffer l'eau pour rendre le bain plus accessible. Les premières expériences commencent ...
Premières constations, lorsque nous tentons de chauffer l'eau de la baignoire, après l'avoir laissé tourné plusieurs minutes, le disjoncteur saute lorsque nous plongeons le résonateur à effet Dumas (image ci-dessous) dans l'eau... Alors que dans la même eau au même endroit, sans avoir fait tourbillonner cette eau, lorsque le résonateur est plongé dedans, il chauffe l'eau normalement. Cet effet est observé pendant 1 jour à 1 jour 1/2 après brassage de l'eau dans la baignoire. Il y a comme une électrisation de l'eau occasionnée par ces principes tourbillonnaires inversés dans la baignoire.
Une indication qui permet de comprendre d'où peuvent provenir les effets surprenant de rémission de différentes pathologies obtenus par Jeanne Rousseau lors de l'utilisation de ces baignoires dans les années 70.
D'autres expériences à suivre en 2016 !